La serrure encastrée

Une serrure encastrée (ou à encastrer) est une serrure de porte qui vient se loger intégralement dans le bois de la porte. On la trouve également sous le nom de serrure à larder ou à mortaiser (on trouvera les différentes expressions sur ce site). Pour l'installer, il faut en effet creuser le bois : le coffre (qui abrite le mécanisme et le cylindre) n'est donc pas vissé sur le bois, comme c'était le cas avec la serrure en applique, mais il est inséré dans l'épaisseur de la porte, de façon à ce que seul le pêne dépasse.

Une serrure correctement posée dans le logement creusé dans la porte vient affleurer : elle doit en effet s'ajuster parfaitement car, si elle venait à dépasser, elle frotterait contre le cadre de la porte, ce qui gênerait considérablement son ouverture et sa fermeture.

De même, la gâche dans laquelle les pênes dormant et à demi-tour viendront se loger va elle aussi être encastrée dans le cadre de la porte. Là encore, la têtière ne doit pas dépasser et affleurer parfaitement. Une fois votre porte fermée, le verrouillage doit être possible sans que le pêne du verrou ne touche les bords de la gâche.

Dans la photo ci-contre, vous pouvez voir une serrure monopoint parfaitement encastrée : seul le cylindre dans laquelle une clé est engagée apparaît sur le battant de la porte. C'est lui qui entraînera le pêne dormant au moment du verrouillage de la porte.

Elle doit être distinguée de :

  • La serrure en applique, qui se visse simplement sur le battant de la porte.
  • La serrure carénée, serrure posée sur la porte (côté intérieur) mais entièrement dissimulée sous un capot.

Changer une serrure encastrée soi-même

Dans cette vidéo, vous allez pouvoir découvrir comment un serrurier retire une serrure encastrée monopoint, en enlevant d'abord la poignée de la porte, puis le cylindre.

Le remplacement d'une serrure à larder multipoints est beaucoup plus difficile et demande de l'expérience : nous le recommandons seulement aux bricoleurs expérimentés. Cependant, vous pouvez très facilement changer le cylindre de ce type de serrures, même multipoints.

Nous posons et remplaçons ce type de serrures de porte partout dans Paris. Nous avons imaginé différentes solutions pour vous faire réaliser des économies, en vous montrant dans nos vidéos comment changer vous-même vos serrures ou vos cylindres, en vous proposant des modèles adaptables, ou d'occasion. Appelez-nous pour en bénéficier 06 05 000 222.

Avantages et inconvénients d'une serrure à encastrer

La serrure à mortaiser est souvent installée sur les portes d'entrées ou pallières, parce qu'elle offre une meilleure esthétique (elle n'est pas visible, puisqu'elle se loge à l'intérieur du battant de la porte).

Quand elle a été correctement posée, et que son encastrement n'a pas endommagé le bois de la porte, elle offre également une meilleure protection contre l'effraction, car elle forme un tout massif avec la porte. Et comme la gâche est elle aussi encastrée, quand celle-ci est verrouillée, en cas d'enfoncement elle résiste bien mieux qu'une simple serrure en applique.

Dans le cas d'un système multipoints, on obtient une solidité optimale, permettant une résistance accrue aux chocs. C'est d'ailleurs pour cette raison que les blocs-portes blindés se présentent sous la forme d'un système de fermeture multipoints entièrement inséré dans la porte. Cependant, il existe des dizaines de façons de compromettre le verrouillage d'une porte, sans enfoncer celle-ci. L'installation d'un cylindre blindé reste donc tout de même indispensable.

Inconvénients

Ce type de serrure nécessite une modification de la porte, qui doit être creusée pour que le mécanisme vienne se loger, ce qui peut s'avérer particulièrement compliqué dans le cas d'un modèle multipoints.

Le battant de la porte doit être d'une épaisseur suffisante pour accueillir la serrure, car si ce dernier est trop fin, encastrer la serrure conduirait à fragiliser la porte.